Mardi 25 juillet 2017

Vient de paraître > Vincent Gerber : Murray Bookchin et l’écologie sociale

Publié le 11 mars 2013 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Vincent Gerber : Murray Bookchin et l’écologie sociale

Murray Bookchin serait-il en faveur d’une exploitation du pétrole au Québec ? Certainement pas. Mais surtout, il décrirait un système politique dans lequel les compagnies pétrolières sont des acteurs dominants, sans que les populations puissent avoir voix au chapitre et décider de leur avenir commun.

Figure pionnière de l’écologie politique en Amérique du Nord, Murray Bookchin demeure encore trop peu connu hors des milieux d’initiés. Pourtant, l’homme a anticipé, dans les années 1950-60, des problèmes environnementaux et de santé très concrets : pesticides, additifs alimentaires, cancers, trou dans la couche d’ozone, mais aussi toute la question du mal être psychologique induit par la société moderne. Mais il fut surtout un des premiers penseurs à intégrer la dimension sociale et politique à la question écologique et à envisager l’écologie comme levier d’opposition au capitalisme.

Père de l’écologie sociale, Bookchin partait du postulat que nos rapports de domination se transposent dans notre relation avec la nature. L’établissement d’une société écologique passe donc nécessairement par la résolution de nos problèmes sociaux. Le mieux vivre devient donc partie prenante des enjeux environnementaux. Il en ressort une volonté de changement en profondeur de nos modèles institutionnels plutôt que la seule perspective d’une réduction de la pollution. Reconnu comme l’un des derniers théoriciens de l’anarchisme, il a ainsi proposé de nouveaux modèles d’organisation sociale, que ce soit le municipalisme libertaire ou le communalisme.

Depuis sa mort, en 2006, aucun ouvrage couvrant l’ensemble de sa pensée ne lui avait été consacré. Murray Bookchin et l’écologie sociale vient combler ce vide. Choisissant le mode de la biographie intellectuelle, Vincent Gerber croise les éléments biographiques de Bookchin avec l’évolution de sa pensée au fil du temps. Il offre ainsi une vue d’ensemble claire, synthétique mais aussi critique de l’écologie sociale, tout en analysant les thèmes qui traversent ce mouvement d’écologie radicale : décentralisation, démocratie directe, technologies et villes à échelle humaine, etc. Finalement, le livre constitue la toute première biographie entière et relativement détaillée consacrée à Murray Bookchin dans l’espace francophone.

Murray Bookchin était en avance sur son temps. Et comme le dit l’auteur, « réactualiser Bookchin, c’est apporter des pistes de réflexion et des arguments aux débats et questionnements qui vont occuper nos sociétés durant les prochaines décennies ».

L’auteur

Vincent Gerber vit en Suisse, il est historien de formation et travaille comme journaliste et rédacteur de soustitres pour malentendants. Il est le fondateur de la plateforme Internet Écologie sociale.ch, un portail francophone sur l’écologie sociale qui met à disposition du public francophone textes et informations sur la question. Murray Bookchin et l’écologie sociale. Une biographie intellectuelle est son premier livre.

Source : communiqué de presse. 


Vincent Gerber
MURRAY BOOKCHIN ET L’ÉCOLOGIE SOCIALE
UNE BIOGRAPHIE INTELLECTUELLE
Écosociété, Montréal, 2013, 124 pages

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>