Dimanche 22 octobre 2017

Vient de paraître > Sous la direction de Linda Cardinal, Simon Jolivet et Isabelle Matte : Le Québec et l’Irlande

Publié le 21 août 2014 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Sous la direction de Linda Cardinal, Simon Jolivet et Isabelle Matte : Le Québec et l’Irlande

Le Québec et l’Irlande ont beaucoup en commun. La quête politique pour se sortir de l’Empire britannique, un catholicisme longtemps omniprésent et la lutte pour préserver la langue nationale sont autant d’éléments qui en font des sociétés comparables. De plus, les Irlandais font partie du paysage démographique du Québec depuis deux cents ans. Jusqu’au début des années 1900, ils y étaient plus nombreux que les Anglais, les Écossais ou tout autre groupe ethnoculturel, exception faite des Canadiens français. Majoritairement catholiques, ils ont profondément influencé la société: non seulement les traces de cette présence irlandaise sont palpables dans l’histoire, mais on peut encore les remarquer dans la culture, qu’elle soit musicale, littéraire, cinématographique, religieuse ou politique.

Les auteurs nous apprennent, entre autres, que la Société Saint-Patrick de Montréal a été fondée par des Irlandais protestants en 1834 pour contrer les aspirations des Patriotes, alors que d’autres Irlandais, tel Daniel Tracey, les appuyaient. L’Irlande et les Irlandais ont continué de marquer la société après 1960, en alimentant les productions des géants du monde cinématographique et littéraire québécois que sont André Forcier, Gilles Carle, Victor-Lévy Beaulieu et Jacques Ferron. Ce livre est donc une occasion unique de redécouvrir l’empreinte que l’Irlande et les Irlandais ont laissée au Québec ainsi que les liens qui unissent les deux nations.

Les auteurs

Linda Cardinal, professeure à l’École d’études politiques, est titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques de l’Université d’Ottawa. Ses travaux portent sur les politiques linguistiques, les minorités linguistiques ainsi que la citoyenneté et l’identité au Québec et au Canada. De 2002 à 2004, elle a été titulaire de la Chaire Craig Dobbin en études canadiennes à l’Université de Dublin (UCD).

Attaché politique, conférencier et chargé de cours, Simon Jolivet détient un doctorat en histoire. Son ouvrage Le vert et le bleu (PUM, 2011) a reçu de nombreux prix, dont le Prix de l’Assemblée nationale décerné par l’Institut d’histoire de l’Amérique française pour la qualité, l’originalité et la rigueur de la recherche historique.

Isabelle Matte détient un doctorat en anthropologie de l’Université Laval. Elle s’intéresse aux rapports entre modernité et religion. Elle a aussi travaillé et publié sur la chanson québécoise, les scandales sexuels du clergé en Irlande, la Vierge Marie et sur le boom économique irlandais du Celtic Tiger. Elle est présentement stagiaire postdoctorale au Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) de l’Université d’Ottawa.

Source : communiqué de presse. 


Sous la direction de Linda Cardinal, Simon Jolivet et Isabelle Matte
LE QUÉBEC ET L’IRLANDE
CULTURE, HISTOIRE ET IDENTITÉ
Septentrion, Québec, 2014, 298 pages

| | Partagez

Mots-clés : , , , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>