Dimanche 22 octobre 2017

Vient de paraître > Rebecca Skloot : La vie immortelle d’Henrietta Lacks

Publié le 08 février 2011 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Rebecca Skloot : La vie immortelle d’Henrietta Lacks

Henrietta Lacks était une femme noire du sud des États-Unis, dont les cellules, prélevées à son insu, sont devenues vitales pour la recherche médicale. Ce livre est tout à la fois une leçon d’histoire, une saga familiale, un manuel de génétique et un manifeste en faveur de la justice sociale.

Elle s’appelait Henrietta Lacks, mais les savants n’ont retenu de son nom que deux syllabes : HeLa. Elle travaillait dans les champs de tabac du sud des États-Unis où besognaient ses ancêtres esclaves, mais ses cellules, prélevées à son insu, sont devenues l’un des outils les plus précieux de la médecine moderne. Emportée par un cancer foudroyant, en 1951, à l’âge de 31 ans, elle a contribué sans le savoir à la mise au point du vaccin contre la polio, au décryptage des tumeurs et des virus, à la mesure des effets de la bombe atomique, et à des avancées telles que la fécondation in vitro, le clonage ou la thérapie génique.

À travers l’histoire de cette femme et de ses proches, Rebecca Skloot nous invite à réfléchir aux enjeux éthiques, financiers et sociaux de la recherche médicale. Récit bouleversant, saga familiale, document historique et objet littéraire : ce livre ahurissant aborde des questions simples, à la portée vertigineuse, auxquelles nul ne peut échapper. Qu’attendons-nous de nos médecins ? À qui appartiennent nos cellules ? Quelle place tient l’être humain dans un laboratoire ? Quid de l’individu face aux nécessités thérapeutiques ? De l’âme ou de nos cellules, qu’est-ce qui est immortel ?

Elle a permis de soigner le monde entier. Elle ne l’a jamais su. Vous ne pourrez pas l’oublier…

L’auteur

Rebecca Skloot est journaliste scientifique ; ses articles ont été publiés notamment dans The New York Times Magazine. Il lui aura fallu près de dix ans pour écrire cet ouvrage, best-seller aux Etats-Unis et en cours de traduction dans une dizaine de pays.

Élu meilleur livre de l’année par la presse et les libraires américains. Lauréat de deux prix littéraires aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

Source : communiqué de presse.


Rebecca Skloot
LA VIE IMMORTELLE D’HENRIETTA LACKS
Calmann-Lévy, 2011, Paris, 400 pages.

| | Partagez

Mots-clés : , , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>