Lundi 23 octobre 2017

Vient de paraître > Raymond Williams : Culture et matérialisme

Publié le 20 mars 2010 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Raymond Williams : Culture et matérialisme

L’intégration récente des Cultural Studies dans l’espace francophone s’est faite au prix de l’oubli de leur hétérogénéité. Ces études recouvrent pourtant des postures intellectuelles et des rapports au politique fort différents. En ce sens, cette première traduction française de Raymond Williams se voudrait une introduction à une facette bien spécifique de cette pensée critique. Si Williams est souvent présenté, à juste titre, comme l’un des fondateurs des Cultural Studies, il faut immédiatement préciser qu’il envisage ces dernières comme devant donner lieu à une théorie matérialiste de la culture. Les Cultural Studies n’ont cessé d’étudier la culture, pour l’auteur, il s’agit également de la transformer.

De son analyse des mouvements d’avant-garde à la redéfinition des notions centrales de la pensée marxiste – qu’il s’agisse du couple base/superstructure ou de la nécessité de penser les « moyens de communication comme moyens de production » -, en passant par l’étude de la publicité et du darwinisme social, Culture et matérialisme entend donner à lire une oeuvre tout à la fois plurielle et dotée d’une forte unité théorique et politique.

L’auteur :

Raymond Williams (1921-1988) fut un des fondateurs de la New Left Review. Il a notamment écrit The Country and the City, Keywords ou encore Marxism and Literature.

Source : Communiqué de presse.


Raymond Williams
CULTURE ET MATÉRIALISME
Lux éditeur, Montréal, 2010, 254 pages.

| | Partagez

Mots-clés : ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>