Mercredi 22 novembre 2017

Vient de paraître > Gilles Verlant, Jean-Éric Perrin : Les miscellanées des Beatles

Publié le 27 février 2010 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Gilles Verlant, Jean-Éric Perrin : Les miscellanées des Beatles

L’histoire des Beatles a déjà été cent fois racontée par le menu, disséquée jour par jour, analysée dans ses moindres détails, alors, intéressons-nous au superflu : des miscellanées sans queue ni tête et, pourtant, absolument véridiques qui vous apprendront tout ce que vous ignoriez encore sur les Fab Four.

Par exemple :

  • Sur la pochette de Sergeant Pepper devaient figurer initialement les portraits d’Adolf Hitler (retiré par la maison de disques) et de Judy Garland (retiré parce qu’elle demandait des sous);
  • La plupart des chansons des Beatles sont signées Lennon-McCartney, mais Lennon a écrit seul All You Need Is Love, I Am The Walrus, Julia, Revolution, Come Together ou Because, entre autres, et McCartney Penny Lane, Lady Madonna, Hey Jude, Get Back, Let It Be ou Oh Darling, entre autres.
  • Le nom Beatles (jeu de mot avec Beat, le rythme, et Beetle, scarabée) a été inspiré par les Crickets, le groupe de Buddy Holly.
  • La Prudence de Dear Prudence était la sœur de l’actrice Mia Farrow qui accompagna les Beatles en Inde lors d’un stage de méditation transcendantale, et la Sexy Sadie (What Have You Done ? You Made A Fool Of Everyone) était en fait le Maharishi que Lennon considéra finalement comme un escroc.
  • Il existe plus de 20 « preuves » différentes de la mort de McCartney, disséminées, selon les partisans de cette thèse absurde, à travers les chansons et les pochettes de disques. »

Bref, de quoi vous refaire une culture Beatles plutôt amusante avant la réédition remasterisée de leurs disques.

Les auteurs :

Gilles Verlant est animateur sur Ouï FM, auteur de nombreux ouvrages sur la chanson et le rock et directeur de la collection Musique chez Fetjaine.

Jean-Éric Perrin, journaliste et producteur, a lui aussi publié de nombreux ouvrages musicaux, dont l’indispensable J’ai encore esquinté mon vernis en passant un Ré sur ma Gibson (2009).

Source : communiqué de presse.


Gilles Verlant, Jean-Éric Perrin
LES MISCELLANÉES DES BEATLES
Fetjaine, Paris, 2010, 336 pages.

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>