Samedi 21 octobre 2017

Vient de paraître > Michelle Blanc, un genre à part

Publié le 07 novembre 2012 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Michelle Blanc, un genre à part

« Je ne serai jamais la femme que les autres voudraient que je sois, ni celle que j’aurais voulu être.»

Ainsi parle Michelle Blanc, née Michel Leblanc le 1er janvier 1961. Tout le long de cette biographie, on découvre son univers, sa famille, ses amours, ou plutôt son amour – Bibitte Électrique –, sa vie professionnelle, ses relations…

Après avoir tout tenté pour demeurer un homme, Michel Leblanc a accepté de laisser peu à peu la place à Michelle blanc. C’est à la fois une catastrophe pour certains membres de sa famille et une libération pour celui qui souffre de cette maladie presque inconnue, la dysphorie d’identité de genre.

« On ne naît pas femme, on le devient », disait Simone de Beauvoir. Dans Michelle Blanc, un genre à part, cette affirmation revêt un tout autre sens.

L’auteur

Jacques Lanctôt est revenu au Québec après un exil qui a duré près de dix ans, au cours desquels il a vécu à Cuba puis en France. Il a été éditeur pendant environ vingt-cinq ans et a publié les ouvrages de près de quatre cents auteurs. Pour celui-ci, il a mis sa plume au service des confidences de Michelle Blanc et a découvert un monde qui l’a bouleversé.

Source : communiqué de presse. 


Jacques Lanctôt
MICHELLE BLANC
UN GENRE À PART
Libre expression, Montréal, 2012, 189 pages

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>