Mardi 25 juillet 2017

Vient de paraître > Marcus Sidonius Falx : L’Art de gouverner ses esclaves

Publié le 02 juillet 2015 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Marcus Sidonius Falx : L’Art de gouverner ses esclaves

Voici enfin un manuel clair pour s’initier à l’art de gouverner ses esclaves à la romaine. Marcus Sidonius Falx, citoyen romain de noble extraction qui partage son temps entre ses propriétés de Campanie, d’Afrique et sa villa romaine, livre ici une multitude de conseils pratiques pour le néophyte : où acheter ses esclaves ? Combien coûtent-ils ? Comment les punir ? Comment les récompenser ? Quelle liberté sexuelle peut-on leur accorder ou se permettre avec eux ? Quand les affranchir ?

Pendant des siècles, l’esclavage constitua une institution majeure du monde romain que nul ne songeait à remettre en cause ni à blâmer. Cet ouvrage, nourri d’une multitude de sources originales, explore les pratiques de l’esclavage sous une forme insolite : un récit mené sur un ton alerte par un noble romain, suivi du point de vue, plus grave, de l’auteur, Jerry Toner, pour les lecteurs désireux d’en savoir plus. Ainsi se trouvent brillamment éclairées les réalités d’une pratique qu’on croirait à tort éteinte : on compte aujourd’hui dans le monde plus d’individus esclavagisés qu’il n’y en eut à aucun moment dans l’empire romain.

« Ce livre percutant produit sur son lecteur un drôle d’effet : il est à la fois insupportable et amusant, il scandalise en même temps qu’il fait prendre conscience d’une infranchissable distance mentale. Il nous parle d’un monde révolu, disparu, étrange, où nous reconnaissons pourtant quantité de traits du nôtre. Quand on songe que 27 millions d’escalves sont répertoriés dans le monde aujourd’hui – plus que l’empire romain –, le malaise d’accroît. » Roger-Pol Droit, Le Monde

« Si Marc Sidonius n’a pas existé, ses opinions étaient en revanche très diffuses à l’époque antique. Ainsi, par ce petit jeu habile, Jerry Toner, en s’appuyant sur les recherches les plus avancées, nous permet de bien comprendre comment fonctionnait une société esclavagiste antique, en se glissant dans la peau de ses principaux acteurs. C’est à la fois récréatif et passionnant. » Jacques de Saint Victor, Le Figaro 

L’auteur

Spécialiste d’histoire romaine, Jerry Toner est Fellow et directeur d’études au Churchill College, Cambridge. Mary Beard, professeur à l’Université de Cambridge, est l’une des historiennes de l’Antiquité les plus populaires en Grande-Bretagne.

Source : Communiqué de presse. 


Jerry Toner
L’ART DE GOUVERNER SES ESCLAVES
PUF, Paris, 2015, 253 pages

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>