Lundi 24 juillet 2017

Vient de paraître > Lise Chartier : L’Île Perrot, 1765-1860

Publié le 20 août 2014 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Lise Chartier : L’Île Perrot, 1765-1860

Première seigneurie concédée à l’ouest de l’île de Montréal, l’île Perrot n’a que 30 ans de moins que Ville-Marie. Au confluent des grandes routes qu’empruntent les explorateurs, les militaires et les populations amérindiennes, l’île joue le rôle de point de ralliement pour ceux qui se dirigent vers les forts et les établissements français à l’intérieur du continent.

La guerre de Sept Ans vient freiner le développement de l’île. La seigneurie change de mains à plusieurs reprises, avec des revers et des réussites, jusqu’à une longue et pénible succession qui la divise en 1817. L’Acte constitutionnel de 1791 fait tranquillement disparaître le régime seigneurial et les premiers règlements municipaux de la Corporation de la paroisse Sainte-Jeanne de l’Île Perrot sont votés en 1855.

Entretemps, plus de mille familles auront vécu ou possédé des terres dans l’île. Lise Chartier part à la rencontre de ces habitants qui ont défriché, vendu, échangé, légué ou délaissé un bout de ce territoire.

L’auteur

Engagée depuis une dizaine d’années dans la promotion du patrimoine de l’île Perrot, Lise Chartier a fondé la Société d’histoire et de généalogie de l’île Perrot. Ses contributions au sein de plusieurs organismes patrimoniaux, dont la Fondation du patrimoine Sainte-Jeanne-de-Chantal et la Société de développement du parc historique de la Pointe-du-Moulin, lui ont mérité plusieurs prix de bénévolat. Spécialiste des communications, elle est chercheuse associée au Laboratoire d’analyse de presse Caisse Chartier de l’Université du Québec à Montréal.

Source : communiqué de presse. 


Lise Chartier
L’ÎLE PERROT, 1765-1860
LA FIN DE LA SEIGNEURIE
Suivi de L’HISTORIQUE DU TERRIER DE 1817
Septentrion, Québec, 2014, 324 pages

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>