Mardi 26 septembre 2017

Vient de paraitre > Judith Lussier et Dominique Lafond : Sacré dépanneur!

Publié le 24 juillet 2010 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraitre > Judith Lussier et Dominique Lafond : Sacré dépanneur!

On en compte 5 897 au Québec. Du colosse des autoroutes au petit indépendant, en passant par le spécialiste du ver à pêche des campagnes. En ville, on en trouve à chaque coin de rue. Et dans cette multitude, il y en a toujours un qu’on finit par adopter. Son inventaire hétéroclite dépanne nos matins à la course et comble nos soirées paresseuses. Pour décrire ce petit commerce exceptionnel, il a fallu détourner un mot de son sens habituel. C’était la moindre des choses : le dépanneur allait devenir une véritable icône du Québec, à laquelle il était temps de rendre hommage.

Les auteurs

Journaliste indépendante, Judith Lussier collabore à plusieurs publications et est responsable de la chronique Writing From Quebec du magazine Maisonneuve. C’est peut-être parce que son arrière-grand-mère Clémence tenait une petite épicerie rue Duluth, à Montréal, que Judith porte, depuis sa naissance en 1983, une étrange affection aux dépanneurs.

Dominique Lafond est née au Québec en 1978 et a grandi sur trois continents. Elle est photographe et collabore entre autres à Châtelaine, Plaisirs de vivre et Urbania. Elle a aussi fait les photos des livres La Croûte cassée (2008) et Baguettes et fourchette (2009).

Source : communiqué de presse.


Judith Lussier et Dominique Lafond
SACRÉ DÉPANNEUR!
Héliotrope, Montréal, 2010, 224 pages.

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Il y a un commentaire pour l'article “Vient de paraitre > Judith Lussier et Dominique Lafond : Sacré dépanneur!”.


Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>