Dimanche 22 octobre 2017

Vient de paraître > Jacques Lanctôt : Les plages de l’exil

Publié le 17 octobre 2010 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Jacques Lanctôt : Les plages de l’exil

Note : un commentaire critique du livre est aussi disponible sur ce site.

C’est connu, celui qui ne regrette rien de ses actions passées, qui ne renie pas ses rêves de jeunesse est mal vu et condamné à la vindicte publique. Une telle attitude fait de lui un attardé, un has-been ridicule. Bref, qui veut briller et s’attirer les sympathies officielles a tout intérêt à afficher quelques désillusions, des regrets, de l’amertume, et à classer son passé dans la colonne « Erreurs de jeunesse ». Ce n’est pas mon cas. Cet ouvrage se veut une réponse à ces jugements ex cathedra. Non, je ne regrette rien. Ou si je regrette une chose, c’est bien que par nos actions, pacifiques ou radicales, nous n’ayons pas encore obtenu l’indépendance du Québec, cette saine coupure avec un système qui n’a jamais défendu nos intérêts. L’histoire de mon exil à Cuba et en France mérite, je crois, d’être racontée. C’est ce que j’ai décidé de faire dans ce récit qui lie engagement et résistance, avant qu’il ne soit trop tard et avant que d’autres ne tentent de l’inventer de toutes pièces. Vous y trouverez, pêle-mêle, entre réalité et démesure, mes rêves et mes amours, tels que je les ai vécus entre l’exil et le retour, un retour qui, en fait, n’a jamais eu lieu. Parce que de l’exil, on ne revient jamais.

“On ne s’installe pas dans l’exil, ce mot est banni, on ne fait que compter les heures et les jours – mais on se demande bien pourquoi car il n’y a aucune date de retour prévue”.

L’auteur

Après un séjour de près de dix ans à Cuba puis en France, Jacques Lanctôt est rentré au Québec. Il a été éditeur pendant vingt-cinq ans. Aujourd’hui comme hier, il cherche encore et toujours à donner un sens à ce combat qui l’a mené sur les plages de l’exil.

Source : communiqué de presse.


Jacques Lanctôt
LES PLAGES DE L’EXIL
Stanké, Montréal, 2010, 309 pages.

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>