Mardi 25 juillet 2017

Vient de paraître > Frédéric Schiffter : Philosophie sentimentale

Publié le 08 avril 2011 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Frédéric Schiffter : Philosophie sentimentale

La philosophie vaut-elle une heure de peine? Oui, mais pas pour les raisons qu’on invoque habituellement : elle ne nous rend pas meilleurs ni plus savants, mais plus lucides. Elle sert à «démystifier des foutaises ronflantes, à mettre un nez rouge aux idoles».

Ce décalogue contient les dix citations (sur l’amour, la tristesse, le travail, l’ennui, la souffrance, la sagesse, la mort, la philosophie), soigneusement choisies et méditées, qui servent de carte d’identité philosophique à Frédéric Schiffter.

Un passage en revue de la philosophie inattendu et personnel où l’on retrouve Cioran, Nietzsche, Pessoa, Proust, Schopenhauer, Montaigne, Freud, Chamfort, Clément Rosset, L’Ecclésiaste et Malcom Lowry… qui répond au précepte de Schiffter : ne compter comme philosophie que ce qui relève de l’expérience personnelle desdits philosophes, ainsi destitués de leur piédestal conceptuel (ils ne sont pas de purs esprits). Ce livre, qui ressemble au petit carnet qui ne quitte pas les poches de nombreux écrivains, devrait ravir littéraires et philosophes – il rassemble les fruits d’une vie de lectures et de découvertes.

L’auteur

Frédéric Schiffter enseigne la philosophie dans un lycée de la côte basque. Il est notamment l’auteur de Sur le blabla et le chichi des philosophes (Puf, 2001), Le philosophe sans qualités (Flammarion, 2006), Le Bluff éthique (Flammarion, 2008) et Délectations moroses (Le Dilettante, 2009).

Source : communiqué de presse.


Frédéric Schiffter
PHILOSOPHIE SENTIMENTALE
Flammarion, Paris, 2010, 192 pages.

| | Partagez

Mots-clés : , , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>