Dimanche 22 octobre 2017

Vient de paraître > Alain Deneault : Offshore

Publié le 29 mars 2010 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Alain Deneault : Offshore

Des palmiers, des îles, de distingués hommes d’affaires cravatés, des transactions mystérieuses, un monde du secret, voilà l’esthétique de l’offshore. Cette fiction superficielle du paradis fiscal ne révèle cependant rien du blanchiment de l’argent sale, de l’économie du crime et de la drogue, des armes convoyées par des navires de complaisance. C’est oublier que ce que l’on nomme « offshore » rassemble des pôles de décision occultes avec de vraies assises politiques, un centre de pouvoir où se concentre la moitié du stock mondial d’argent et où les aires de légalité et d’illégalité se confondent.

Il est dès lors impossible de limiter l’offshore à une banale évasion fiscale ou à des économies parallèles, présentées le plus souvent comme marginales et anormales ; elles jouent, en fait, avec NOS économies. Alain Deneault démontre que ces immenses fuites financières ont des impacts désastreux sur nos États démocratiques, les dépossédant de leurs ressources financières et de leur souveraineté politique.

Il analyse avec précision le concept de l’offshore et lui donne un nouvel éclairage politique. Car, derrière ces paradis fiscaux, c’est toute la question de la souveraineté qui se trouve reposée. Qui mène ? Qui décide ? Qui est souverain ? La toute-puissance de ces acteurs financiers semble leur donner une souveraineté qui outrepasse aujourd’hui celle de l’État et nie celle du peuple. Mais ce livre nous révèle aussi le kitsch et la fragilité de l’empire offshore, devant lequel l’irrévérence et la démystification restent nos meilleures armes.

« Offshore éclaire brillamment le grand débat de société sur une fiscalité pour les riches, molle et laxiste, et une autre pour les moins nantis, implacable et rigoureuse ».
Yves Michaud, président fondateur du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MEDAC)

« Alain Deneault montre comment les prédateurs puisent dans les paradis fiscaux la justification de leur enrichissement et y dissimulent la nocivité de leur pouvoir ». Jean de Maillard, Vice-président du Tribunal de grande instance d’Orléans.

L’auteur

Alain Deneault est titulaire d’un doctorat de philosophie de l’Université de Paris-VIII et enseigne aujourd’hui la sociologie à l’UQAM. Il est co-auteur de Noir Canada. Pillage, corruption et criminalité en Afrique (Écosociété, 2008).

Source : communiqué de presse.


Alain Deneault
OFFSHORE
PARADIS FISCAUX ET SOUVERAINETÉ CRIMINELLE

Ecosociété, Montréal, 2010, 120 pages.

| | Partagez

Mots-clés : ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>