Lundi 23 octobre 2017

Vient de paraître > Gilles Vigneault, Geraldo Pace : Exilé

Publié le 13 novembre 2010 par dans la (les) catégorie(s) Brèves

Vient de paraître > Gilles Vigneault, Geraldo Pace : Exilé

« Nous étions sortis pour voir le temps qu’il ferait demain, mais une brume légère nous proposait des mâtures, des voiles et des mâts immobiles, près… tout près de partir vers l’horizon et qui semblaient nous attendre. Ils nous promettaient le vent, la haute mer et le sel. Et l’autre côté du monde.

Nous voici donc partis sur le petit chemin qui faisait doucement le tour du marécage. Puis nous sommes rentrés les yeux remplis d’effroi à la vue des grands ormes qui seront les derniers. Les oreilles remplies d’un trop vaste silence.

Nous avions remarqué n’avoir pas entendu le concert des grenouilles dont c’était la saison. Et, les castors partis sans finir le barrage, reviendront-ils jamais ? Mais nous sommes rentrés et le chant de la terre était dans la maison dont tout le bois disait que le temps de la hache est aussi révolu que celui de la scie aux mains du bûcheron. Et que le temps qui reste ne suffit plus à faire un chêne en âge de tomber.»

Grand format, une présentation soignée sur un papier de qualité, couverture entoilée et jaquette illustrée, EXILE est un magnifique ouvrage bilingue, réunissant deux maîtres dans leur discipline : 30 poèmes de Gilles Vigneault, accompagnés de 113 photos de Geraldo Pace.

Cliquez ici pour visualiser des photos extraites du livre.

Les auteurs

Gilles Vigneault, le « chantre des grands espaces et de la neige», est né le 27 octobre 1928, à Natashquan, aux confins de la Basse-Côte-Nord, au Québec. Artiste prolifique, Gilles Vigneault sera tour à tour auteur-compositeur-interprète, conteur, poète, metteur en scène et éditeur. La poésie de Gilles Vigneault, qui raconte les paysages, les saisons et les gens de son pays, contribue sans conteste à l’identité québécoise.

Geraldo Pace est photographe. Depuis quarante ans, il travaille un style bien à lui où la lumière transcende la photo. Il découvre alors que des artistes comme Riopelle, Lawren Harris, Matta et même Miro, ont étudié le petit monde de la nature et l’ont transposé dans leurs coups de pinceaux et dans leur style. Geraldo Pace habite dans les montagnes de St-Sauveur-des-Monts où les photographies de ce livre ont été prises sur une période de deux ans.

Source : communiqué de presse.


Gilles Vigneault, Geraldo Pace
EXILÉ
Glénat Québec, Montréal, 2010, 210 pages.

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>