Dimanche 22 octobre 2017

Quelle technologie employer pour conserver des documents?

Publié le 19 novembre 2010 par dans la (les) catégorie(s) Billets

Quelle technologie employer pour conserver des documents?

Dans son édition du 13 au 19 novembre 2010, le journal Les Affaires présente, dans un article intitulé « Numérique de naissance », le projet du International Internet Preservation Consortium (IIPC) qui consiste à enregistrer et conserver l’information contenue sur le Web. Car si les moteurs de recherche, tel Google, indexent le Web, ils ne l’archivent pas.

En 1996, l’informaticien et cyberentrepreneur Brewster Kahle a fondé Internet Archive, une organisation sans but lucratif vouée à la préservation des sites Web. Partant du constat qu’il existe beaucoup d’informations qui n’ont jamais existé autrement qu’en format électronique, il s’est mis à enjoindre poliment les bibliothèques nationales de se soucier de préserver le contenu du Web. L’IIPC rassemble aujourd’hui 39 grandes bibliothèques qui ont amassé plusieurs pétaoctets de données.

Toutefois, le projet fait face à deux problèmes de taille Le premier est relatif à la consultation de ces archives. L’IIPC doit s’assurer de stocker ces données dans un format qui les rendra encore disponibles au cours des siècles à venir. Le second problème est d’ordre pécuniaire. La British Library estime que le stockage d’un document numérique coûte deux fois plus cher que la conservation d’un document physique.

Est-ce que la meilleure technologie pour conserver des documents serait le livre?

| | Partagez

Mots-clés : , , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>