Dimanche 22 octobre 2017

Olivier Rey : Une folle solitude

Publié le 01 juillet 2007 par dans la (les) catégorie(s) Articles

Olivier Rey : Une folle solitude

Ayant constaté que les enfants, dans leur poussette, tournent le dos à leurs parents, Olivier Rey fait une analyse du fantasme qui consiste à croire en un soi auto-construit, comme si l’identité était le fruit d’une pure immanence, en abstraction complète de l’environnement social et culturel. En remontant le cours de l’Histoire et en analysant certains événements qui ont permis à l’humain de se constituer en société, l’essayiste démontre comment l’être postmoderne en est venu à refuser toute reconnaissance de dette envers les générations passées, détruisant ainsi les structures sociales et le concept d’autorité. Dès lors, comment un parent peut-il s’acquitter convenablement de la tâche d’éducateur qui lui incombe s’il baigne lui-même dans « une folle solitude »? Intense et saisissant.


Olivier Rey
UNE FOLLE SOLITUDE
LE FANTASME DE L’HOMME AUTO-CONSTRUIT

Seuil, Paris, 2006, 333 pages.

| | Partagez

Mots-clés : ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>