Jeudi 17 août 2017

Michel Onfray : Le souci des plaisirs

Publié le 01 octobre 2009 par dans la (les) catégorie(s) Articles

Michel Onfray : Le souci des plaisirs

Lorsque Michel Onfray lit, à dix-sept ans, L’Érotisme de Georges Bataille, une contradiction l’interpelle. D’une part, l’auteur, qui est présenté sur la quatrième de couverture comme étant « le plus grand des écrivains maudits de notre temps », avance que l’érotisme a « partie liée avec la mort et le meurtre ». Paradoxalement, la page couverture du même livre est, à l’époque, illustrée d’une photographie d’un temple indien de Khajurâho, recouvert de sculptures représentant, aux dires de Michel Onfray lui-même, « un genre de danse joyeuse de l’humanité, une dynamique érotique active dans des corps enlacés, entremêlés (p.119) ». La dichotomie est telle que le jeune Michel Onfray ne peut que se promettre de se rendre sur place voir de ses propres yeux ce fameux temple. Lorsqu’il réalise sa promesse un quart de siècle plus tard, ce sera l’occasion pour le philosophe de s’initier à l’univers de l’ « érotisme solaire » indien.

>> La suite de l’article est disponible gratuitement sur le site du magazine littéraire Nuit blanche.


Michel Onfray
LE SOUCI DES PLAISIRS
CONSTRUCTION D’UNE ÉROTIQUE SOLAIRE
Flammarion, Paris, 2008, 191 pages.

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>