Mardi 25 juillet 2017

Le Montréalais Josip Novakovich finaliste au Man Booker International

Publié le 01 février 2013 par dans la (les) catégorie(s) Billets

Le Montréalais Josip Novakovich finaliste au Man Booker International

Dans son édition du vendredi 25 janvier 2013, le quotidien Le Devoir rapportait que le romancier et professeur de création littéraire à l’université Concordia Josip Novakovich se retrouve parmi les 10 finalistes pour le prestigieux prix Man Booker International.

Né en 1956 à Daruvar, en République fédérative socialiste de Yougoslavie (aujourd’hui la Slovénie), il émigre aux États-Unis à 20 ans. Il étudiera la littérature avant de l’enseigner dans plusieurs universités (Nebraska, Californie, Texas, etc.). En 2009, il traversera la frontière pour enseigner à Concordia.

En entrevue avec le journaliste François Lévesque (Le Devoir, mercredi 30 janvier 2013),  Josip Novakovich aborde son parcours littéraire et personnel. De Montréal, il dira : « Apprendre le français dans cette ville, c’est génial. Montréal est un port d’attache idéal : cosmopolite, excitant, intense, élégant et stimulant, mais non dénué d’éléments usés et crades. Il est impossible de s’ennuyer ici ». Il souligne que son œuvre n’est toujours pas traduite en français : « Ce lundi, un éditeur de Barcelone m’a offert de publier mon œuvre en catalan. J’ai été traduit en 15 langues : le russe, l’allemand, l’italien, le japonais, l’espagnol, le turc, etc., mais pas le français. Ça m’étonne car, dans une certaine mesure, mon travail s’apparente davantage à Maupassant qu’à Tchekhov, par exemple ».

Le Man Booker International est un prix littéraire bisannuel assorti d’une bourse de 60 000 livres qui  vise à récompenser un écrivain pour l’ensemble de son œuvre, peu importe sa nationalité. Le prix ne peut être remporté qu’une seule fois par la même personne. Il est souvent confondu avec le Man Booker Prize, donné annuellement pour une oeuvre écrite en anglais par un auteur citoyen du Commonweath. Yann Martel a remporté le Man Booker Prize en 2002 pour son roman Life of Pi.

Les dix finalistes de 2013 sont :

  • U. R. Ananthamurthy (Inde)
  • Aharon Appelfeld (Israël)
  • Lydia Davis (États-Unis)
  • Intizar Husain (Pakistan)
  • Yan Lianke (Chine)
  • Marie NDiaye (France)
  • Josip Novakovich (Canada)
  • Marilynne Robinson (États-Unis)
  • Vladimir Sorokine (Russie)
  • Peter Stamm (Suisse)

| | Partagez

Mots-clés : ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>