Mercredi 22 novembre 2017

Jorge Camarasa : Le mystère Mengele

Publié le 17 février 2010 par dans la (les) catégorie(s) Articles

Jorge Camarasa : Le mystère Mengele

Dans l’Allemagne du IIIe Reich, Josef Mengele, médecin, occupe différentes fonctions au sein de l’armée avant d’être transféré, en 1943, au camp de concentration d’Auschwitz. Il devient rapidement médecin-chef et s’occupe de la sélection des nouveaux arrivants. En parallèle, il poursuit des activités de recherches qui l’amènent à expérimenter de façon particulièrement horrible sur certains détenus.

Un de ses axes de recherche est la gémellité, car il s’agit de la façon la plus facile d’augmenter le nombre de naissances et donc d’assurer un plus grand nombre de soldats à l’armée. C’est ainsi que dans le camp de concentration, il porte une attention particulière aux jumeaux et procède à des expérimentations de toutes sortes.

À la fin de la guerre, il réussit à fuir en Amérique latine et parvient à se faire oublier en changeant d’identité et en circulant entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil. Toutefois, au début des années 1960, on retrouve sa trace dans une petite ville où le nombre de naissances de jumeaux est étonnamment élevé. Il réussira à semer ses poursuivants et mourra paisiblement dans sa résidence au Brésil en 1979. Ce livre raconte l’histoire de la traque de ce docteur surnommé l’Ange de la mort par les prisonniers d’Auschwitz.

Cependant, puisque Mengele ne fut pas interrogé de son vivant, il subsiste beaucoup de zones d’ombre quant à sa vie, ses expériences et ses pérégrinations pendant et après la guerre. Cette absence de précision quant aux informations disponibles fait en sorte que l’auteur est obligé d’avancer des hypothèses qui restent comme autant de questions sans réponse, ce qui a pour effet d’émousser rapidement la curiosité du lecteur.

Un livre pour spécialistes seulement.


Jorge Camarasa
LE MYSTÈRE MENGELE;
SUR LES TRACES DE L’ANGE DE LA MORT EN AMÉRIQUE LATINE

Robert Laffont, Paris, 2009, 169 pages.

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>