Lundi 18 décembre 2017

John Saul : Mort de la globalisation

Publié le 01 janvier 2006 par dans la (les) catégorie(s) Articles

John Saul : Mort de la globalisation

En brossant un tableau de l’histoire de l’économie de 1970 à nos jours, John Saul soutient que le mouvement dit de la globalisation est en train de mourir lentement. Dans un premier temps, l’essayiste explique quelles sont les causes de cet échec, essentiellement provoqué par une pensée dogmatique qui accordait à l’économie le pouvoir de réguler tous les aspects humains de la vie en société. Puis, il nous présente certains des produits que cette chute a engendrés, dont, entre autres, le travail des ONG, le retour de Dieu et de la foi, les guerres irrégulières et le nationalisme. Et c’est sur cet aspect que le livre se distingue, puisqu’il ne fait pas que démontrer la lente agonie de la globalisation, mais présente aussi les grandes tendances, bonnes comme mauvaises, qui pourraient venir jouer un rôle déterminant au cours des prochaines décennies. Fort instructif, malgré une traduction parfois boiteuse.


John Saul
MORT DE LA GLOBALISATION
Paris, Payot, 2006, 411 pages.

| | Partagez

Mots-clés :

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>