Jeudi 19 octobre 2017

Événement > Hervé Kempf en tournée au Québec (mai 2011)

Publié le 23 avril 2011 par dans la (les) catégorie(s) Événements

Événement > Hervé Kempf en tournée au Québec (mai 2011)

Après Comment les riches détruisent la planète (Seuil, 2007) et Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (Seuil, 2009), Hervé Kempf, journaliste au Monde, achève sa trilogie par un essai dénonçant le pouvoir des riches, ou plutôt des très riches qui se sont emparés des rouages de la démocratie.

Nous croyons encore vivre dans un régime démocratique, mais nous n’en expérimentons en réalité qu’un simulacre : nous sommes conviés aux urnes, mais nous ne sommes plus souverains. Aujourd’hui, les oligarques (financiers, lobbies, industriels) hantent les instances de décision, quand ils n’en font pas ouvertement partie. Ils contrôlent les médias, instrument privilégié pour abrutir les citoyens et les maintenir dans leur passivité.

Appuyée sur de nombreux exemples empruntés à toutes les démocraties de par le monde, l’argumentation d’Hervé Kempf est implacable et fait sursauter : et si la vertu redevenait une valeur politique?

Hervé Kempf : L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie

Agenda

2 mai à 19 h – Salle Jean-Paul Tardif (Québec)
3 mai à 19 h – Club Nautique de Salaberry-de-Valleyfield (Valleyfield, Café Agora)
4 mai à 12 h – Collège Laflèche de Trois-Rivières (Trois-Rivières)
4 mai à 19 h – Cégep de Trois-Rivières (Trois-Rivières)
5 mai à 19 h – Coeur des sciences UQAM (Montréal)
6 mai à 18 h – Salle Georges-Beaulieu (Rimouski)

« Quand on ferme le dernier livre d’Hervé Kempf, journaliste à l’environnement au quotidien Le Monde, L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie, on a l’impression d’avoir parcouru en filigranes le dossier des gaz de schiste! Un livre-choc.» – Louis-Gilles Francoeur, Le Devoir

« Il faut lire ce livre qui est un élément de réflexion. C’est très intéressant » – Joël Le Bigot, RC, Pourquoi pas dimanche

« Déjà Hervé Kempf avait suscité pas mal de commotion avec ses ouvrages précédents, mais là, il fait un pas de plus en disant qu’on se berce d’illusions lorsqu’on croit, pour un certain nombre d’entre nous en tout cas, qu’on vit dans des pays démocratiques. » – Michel Désautels, RC-Désautels

Écouter l’entrevue avec Yanick Villedieu, dans le cadre des grandes rencontres des Années lumière : Spécialiste de l’environnement au journal Le Monde, Hervé Kempf conclut de sa vaste expérience que c’est la cupidité d’une minorité de terriens qui menace la planète. Un retour au véritable partage démocratique s’impose si nous voulons sauver ce qui en reste.

| | Partagez

Mots-clés : , , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>