Dimanche 24 septembre 2017

En lisant > William Marx : Vie du lettré

Publié le 29 septembre 2015 par dans la (les) catégorie(s) En lisant

En lisant > William Marx : Vie du lettré

“Qu’est-ce qu’un lettré? Quelqu’un dont l’Existence physique et intellectuelle s’ordonne autour des textes et des livres : vivant parmi eux, vivant d’eux, employant sa propre vie à les faire vivre et, en particulier, à les lire.” (p. 11)

(…) “Il y a tant de livre à lire et à commenter, tant de livres à écrire aussi, qu’une existence peut en être facilement occupée – et débordée. À elle seule, une bibliothèque vaut bien une famille, tracas compris. Bon an, mal an, l’enfant grandit tout seul ; il ne sait que croitre : c’est sa nature. Mais la nature du livre est de mourir à chaque page pour renaître, si le veut le lecteur ou l’auteur, à la page ou la phrase suivante. Lire exige temps, effort, application : c’est transcrire en son esprit ce qu’un autre a écrit sur du papier, fournir sa propre vie à la parole d’autrui, regonfler de son propre souffle des mots expirés. Contrairement à un lieu trop commun, on ne dévore pas les livres : ils vous dévorent, vous vampirisent, se nourrissent de votre être et de votre énergie, vous coupent du monde, vous transportent dans le leur, mangent votre espace et votre temps, débordent de vos étagères, raccourcissent vos nuits et vos journées, rétrécissent votre maison et votre appartement, vous ruinent tout en vous enrichissant, vous font leur quand vous croyez les faire vôtres.” (p. 63)


William Marx
VIE DU LETTRÉ
Les Éditions de Minuit, Paris, 2009, 238 pages

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>