Lundi 24 juillet 2017

David R. Dow : Autobiographie d’une exécution

Publié le 16 octobre 2010 par dans la (les) catégorie(s) Articles

David R. Dow : Autobiographie d’une exécution

David R Dow pratique sa profession d’avocat depuis vingt ans au Texas. Sa spécialité : défendre les condamnés à mort et tenter de commuer leur peine de mort en prison à perpétuité. Et si l’on se fie à ce qu’il a écrit, toutes les personnes qu’il a représentées sont mortes exécutées.

Il faut dire qu’au Texas, les tribunaux sont expéditifs pour envoyer une personne, accusée d’un crime passible de la peine capitale, attendre son heure finale dans le corridor de la mort sans trop chercher à savoir si elle est coupable ou pas. Selon l’auteur, les avocats commis d’office font parfois preuve d’une éthique à géométrie variable et semblent prompts à faire des anicroches aux droits des accusés afin d’abréger les procédures. Sauf lorsque l’avocat se prénomme David R. Dow. Lui et ses collègues font tout ce qui est possible selon la loi pour essayer d’éviter la peine de mort ou encore, pour la commuer en prison à perpétuité. Ils travaillent de longues heures, dédiés qu’ils sont à leur cause, même s’ils savent qu’ils font tout cela souvent en vain.

« Lorsqu’il me reste une dernière flèche, il me faut la tirer, même si la cible est hors d’atteinte. Ils peuvent exécuter mes clients, mais je peux leur compliquer la tâche. Certains avocats appellent cela ‘mettre un grain de sable dans les rouages’. Pour moi, il s’agit simplement de faire mon travail. Mon but est de sauver la vie de mes clients. Je refuse d’échouer sans avoir utilisé toutes les armes dont je dispose » (p.52).

Est-ce que le fait que ses arrière-grands-parents soient morts pendant la Shoah explique son opposition à la peine de mort? Probable. Chose certaine, malgré toutes ses défaites, il poursuit inlassablement le combat.

Dans ce livre, l’avocat fait le récit des démarches qu’il entreprend afin de défendre un certain Green – les noms ont été changés afin de protéger l’identité des personnes dont il est question. Par un concours de circonstances, Dow découvre les preuves qui démontrent l’innocence de cet homme déjà condamné. Il ne lui en faut pas plus pour reprendre le dossier afin qu’il y ait un procès juste et équitable. Au fil des pages, l’auteur décrit cette cause ainsi que celles dont il s’occupe en parallèle, laissant lentement découvrir sa personnalité sensible et humble.

« Quand mes clients me le demandent, je les regarde mourir. Quand ils ne me le demandent pas, je reste assis dans mon bureau jusqu’à ce que les tribunaux et le bureau du gouverneur aient rejeté nos ultimes demandes de clémence, puis je ferme ma porte, et j’appelle mon client. Je prends des notes pour me souvenir de ne pas dire certaines choses, comme ‘À bientôt’, ou ‘Prenez soin de vous’, ou toute autre expression dénuée de sens dont notre discours quotidien est parsemé, et qui prend soudainement toute sa signification quand elle n’est pas vraie et ne peut l’être en aucun cas » (p.198).

Un récit pénétrant écrit par un homme dont les convictions humanistes sont inébranlables. Malgré un style qui manque parfois de finesse, c’est un livre fascinant dont il est difficile d’interrompre la lecture avant la dernière page.


David R. Dow
AUTOBIOGRAPHIE D’UNE EXÉCUTION
Flammarion, Paris, 2010, 274 pages.

| | Partagez

Mots-clés : , ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>