Samedi 21 octobre 2017

Appel de projets > Livre imaginé : source ouverte (date limite : 18 janvier 2013)

Publié le 05 janvier 2013 par dans la (les) catégorie(s) Événements

Appel de projets > Livre imaginé : source ouverte (date limite : 18 janvier 2013)

La prochaine exposition collective de l’organisme culturel l’aire libre s’intitulera Le Livre imaginé : source ouverte.  Elle englobera non seulement les arts visuels, mais servira de lieu de réflexion sur la création, le design et la pratique artistique au XXIe siècle. De la mi-mars à la mi-avril 2014, les œuvres d’une quinzaine d’artistes professionnels seront exposées dans trois lieux différents : la salle d’exposition l’aire libre à la Librairie Monet, à la Galerie Les Territoires (BELGO) et sur internet grâce à la participation du Laboratoire NT2, ainsi. Une série de conférences, d’ateliers et de performances sera présentée tout au long de l’exposition.

En 2009, l’aire libre a tenu une première exposition collective, dans une version plus modeste, sous le titre Le Livre imaginé. La seconde édition a connu un fort succès alors que l’exposition obtenait l’appui du Conseil des arts de Montréal et que des artistes de renom participaient à l’exposition. Nous croyons fortement que le sujet fait place à débat, au questionnement et bien certainement à la création. Le livre comme objet demeure une source inépuisable d’idées pour les créateurs, alors qu’il est un objet de transmission de la connaissance et l’accomplissement de la pensée. Nous continuons donc à présenter cet événement bisannuel dans l’optique de démocratisation de la culture dans un quartier montréalais au fort potentiel créatif. Le rapprochement entre des artistes et la communauté nous permettra de soulever des questions et de sensibiliser les citoyens sur le rôle de la culture dans notre communauté. Madame Lise Bissonnette sera à nouveau la porte-parole de cette troisième mouture de l’exposition.

Appel de projet : Livre imaginé: source ouverte 

Les mutations de notre rapport à l’information et des supports qui la véhiculent entraînent une nouvelle relation à la connaissance. La source ouverte des savoirs, par l’accès instantané aux données et à leur démocratisation, entraîne une perte de repères, pour les uns vers la fin d’un système hiérarchique, pour les autres vers un univers infini de possibilités. Chez l’auteur comme chez l’artiste, cette redéfinition du travail atténue la frontière entre les différentes pratiques et nous porte à croire à une libération complète de cette chaîne verticale de la production industrielle et traditionnelle. Que signifie et quel effet peut engendrer cette arrivée de la création artisanale et patentée où l’auteur peut écrire, éditer, publier et diffuser sans peine, et où l’artiste présente ses œuvres internationalement par le web? Autant qu’une réflexion sur la pratique des arts, cet exercice est aussi une prise de position sur l’avenir.

 À fournir pour le 18 janvier 2013 :

  •  Synopsis d’une page détaillant la démarche artistique et le sujet
  • Deux esquisses du projet (photos, .jpeg, croquis)
  • Besoins matériels détaillés
  • C.V .

Envoi du dossier à : simon(a)airelibre.ca  ou anne-pascale(a)librairiemonet.com

Source : communiqué de presse

| | Partagez

Mots-clés : ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>