Lundi 18 décembre 2017

Thierry Hentsch : La mer, la limite

Publié le 01 janvier 2006 par dans la (les) catégorie(s) Articles

Thierry Hentsch : La mer, la limite

S’il est une chose que la civilisation occidentale a perdue de vue, c’est l’idée de la limite. Conséquence : nous sommes aveugles et aveugles à notre propre aveuglement, car « là où il n’y a pas de limite, on ne voit rien. À commencer par la place qu’on occupe ». C’est sur ce constat que s’ouvre ce livre de Thierry Hentsch, un penseur dont toute l’œuvre est empreinte d’une réflexion sur l’identité de l’Occident. À travers les pages de ce court essai, il présente ce qu’il nomme l’éthique de la limite et démontre comment elle fait partie intégrante de la société, mais surtout, de l’individu. Car pour ce philosophe, l’être humain est « la possibilité de l’infini dans la finitude ». Un livre riche et dense qui saura nourrir le lecteur avide. Magnifique.


Thierry Hentsch
LA MER, LA LIMITE
Conjonctures, Montréal, 2006, 84 pages.

| | Partagez

Mots-clés : ,

Commentez cet article

Veuillez respecter les champs obligatoires. Votre courriel restera confidentiel.

Ce site supporte les gravatars.

Vous pouvez employer ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>